Comment réaliser un tartan d'après Thierry:

 

Ceci petit tutorial a pour but de vous faire découvrir ma méthode de peinture afin de réaliser un tartan...

Il en existe certainement d'autres, peut être des meilleures mais celle ci est celle que j'utilise et qui convient le mieux à ma technique de peinture....

Si j'ai juste quelque chose à dire avant de commencer....c'est Patience, patience.....patience.
Car que d'heures passées sur un drapé de ce type...peut être le temps qu'il faut pour réaliser le reste de la figurine?????

Présentation :

Après avoir trouvé la figurine qui se prête à ce genre d'exercice, il va falloir trouvé le tartan qui va soit aller le mieux avec l'époque recherchée, ou alors celui qui visuellement sera le plus à votre goût.

il existe pour cela différents sites où vous trouverez des centaines de tartans en fonction des familles auxquelles il se rattache...
Ma figurine support est la celte de chez pegaso au 75 mm....si vous allez voir dans mes travaux en cours vous découvrirez la réalisation complète de cette fig...ici, je m'attacherais simplement à la réalisation du manteau...

En ce qui concerne le tartan, celui ci ne représente pas une famille particulière, j'ai juste recherché la sensation visuelle....On trouve souvent des tartans sombres bleus ou verts, alors j'ai choisi quelque chose de très différent...jaune!!!!

Voici le tartan qui m'a servi un peu de guide
Voici le tartan qui m'a servi un peu de guide

Les carreaux principaux quant à eux étant de couleur marron/vert-kaki, couleur choisie afin de rappeler la couleur du bronze de la cuirasse. et outre les deux lignes jaunes standard à l'intérieur des bandes sombres, j'ai choisi d'ajouter une ligne rouge à l'intérieur des bandes jaunes. Rouge afin de rappeler la jupe (rouge), les bijoux (rouges).


En fin de compte, mon choix s'est porté sur des couleurs qui donneront au final une pièce homogène visuellement.

1 Préparation ( 1h30)  : total ( 1h30 )


Comme toute les pièces de la figurine, celle ci a été ébardée, rebouchée si nécessaire ( j'avais un petit trou sur la face interne du manteau issu de la fusion).Après je l'ai passée à la mini perceuse DREMMEL sur laquelle je fixe un petit morceau de scotch britt, ce qui me sert à lisser parfaitement la surface du manteau.
!!!!Je n'utilise ceci que dans un cas de pièce sans détails apparents car cette action a tendance si on insiste un peu à enlever les gravures...
Ensuite, je lave la pièce de métal au produit vaisselle avec de l'eau très chaude afin de la dégraisser et de la nettoyer suite au ponçage.

2 Apret ( 10 mn) total  : ( 1h40 )


Apres séchage complet de l'ensemble, je passe deux voiles de primer tamiya gris...ce qui facilitera l'adhérence des peinture à venir.

3 sous couche de base... ( 45 mn)  :  total ( 2h25 )


Je pose toujours une sous couche acrylique car pour moi, vu la maîtrise que j'ai de cette peinture, c'est le seul usage interessant que je lui trouve....Elle va permettre à l'huile de se fixer, de sécher et d'avoir un rendu plus mat...et de déjà mettre dessous ma peinture à l'huile une sous couche colorée qui va être la plus proche possible de ma teinte de peinture à l'huile...
Je l'applique en général là aussi en deux couches qui adhèrent parfaitement à la primer. Pour le jaune une troisième couche a été nécessaire afin d'assurer un jaune parfait...

peinture acrylique prince august jaune mat ref : 953

 

4 base à l'huile jaune ( 5h00)  :  total ( 7h25 )


J'avais décidé dès le départ que je ferais toujours la face interne du manteau avant la face externe au cas où???pour modifier si nécessaire sur la partie extérieure...Je pense que c'est parce qu'il fallait bien commencer par quelque chose car en fin de compte on s'aperçoit ici que la face interne et quasiment aussi visible que la face externe....alors les deux faces devront être faites avec la même attention...

Palette...de couleur Jaune...

           base            

 jaune titane ( old holland )

 jaune cadnium clair ( old holland )

 ocre jaune pâle ( winsor et newton ) 

         ombres

 base

 + terre de cassel ( mameiri )

 

       éclairages

 base

 + jaune de naples clair ( W N)

 + blanc de titane ( W N )


j'applique ma peinture à l'aide d'une petite brosse plate en prenant soin de la diluer avec un peu de white spirit...ce qui diminuera l'empattement ( et cela tombe bien car ici, il y aura un certain nombre de couches a faire) et ce qui aussi augmentera au séchage l'aspect mat.
J'ai dans le même temps porté mes ombres et mes éclairages

!!!!! au fur et à mesure que l'on ajoute des couches, cela a pour effet d'atténuer les contraste...c'est l'erreur que j'ai faite, je n'ai pas assez marqué les ombres et les lumières et maintenant, je m'aperçois que l'on voit peu ce premier travail....mais il est trop tard.

j'ai laissé l'ensemble sécher au moins deux jours....

5 les lignes foncées horizontales....( 3h30)  : total ( 10h55)


Pour réaliser les lignes les plus régulières possibles, je me suis créé un petit outil " guide ligne".
j'ai pris le manche d'un pinceau usé, et après avoir déterminé la largeur de mes carreaux en fonction de l'échelle ( dans notre cas...5 mm ), je me suis découpé une petite bande de de papier de 5 mm de largeur et j'en ai collé une extrémité sur le manche...

après cela, passons à la peinture...

Palette...de couleur kaki, noir... 

            base          

 ocre jaune pâle ( W N)

 terre de cassel ( mameiri )

 vert oxyde de chrome ( old holland )

          ombres

 base

+ noir d'ivoire extra ( old holland )

        éclairages

 base

+ jaune de naples clair

 

Je dilue légèrement comme a mon habitude ma peinture avec un peu de white ( surtout pas de diluant cellulosique...plus fort et qui aurait tendance à décaper la couche jaune)
j'ai commencé par la partie interne, en cas d'erreur cela sera moins visible et comme c'est en forgeant que l'on devient forgeron, j'ai commencé par ce qui sera le moins visible pour me faire la main et la technique d'application venant petit à petit, le geste et la régularité des lignes n'iront qu'en s'améliorant.
de plus la partie basse est en générale moins plus lisse ( moins de plis de tissus) et cela permet aussi de se faire la main tranquillement.

a la fin d'une ligne et à l'aide de mon guide ligne je contrôle la largeur de ma bande...

si elle est trop large, je prends un pinceau propre et en très bon état et je l'imbibe légèrement de white et je viens corrigé avec mon pinceau le bord à rectifier car le white enlève l'excédent.
si elle est trop fine, je rajoute de la peinture avec mon pinceau. 

j'ai laissé sécher encore 1 journée.

6 réalisation des lignes verticales...( 3h00)  :  total ( 13h55 )


même technique que ci dessus...

7 matérialisation des carreaux des bandes foncées...(5H20)  :  total ( 19h15 )

la peinture kaki noire déjà posée me sert de sous couche et je vais maintenant revenir sur les carreaux foncés du manteau uns à uns afin de leur donner du relief comme si le manteau avait un aspect matelassé.

pour cela il faut distinguer plusieurs éléments...

l'intersection de deux bandes ...très foncée
la bande seule....plus claire...

les ombres des plis qui donneront aussi aux carreaux des couleurs plus ou moins claires ou sombres.

la lumière zénithale qui devrait me faire réaliser des carrés sombres en haut du manteau plus clairs que ceux du bas...

En théorie, c'est super et c'est comme cela que cela doit fonctionner mais je dois bien avouer que parfois je m'y suis perdu car je me suis retrouvé avec une palette de 12 couleurs en fonction des carreaux et des endroits où ceux ci se situaient...mais au bout du compte, je suis assez content du résultat et c'est cela le plus important...de faire en sorte de faire du mieux possible en fonction des choix que l'on s'est fixés...

la méthode est simple, après analyse des carreaux uns à uns, j'ai donc mis en peinture pour qu'a l'intérieur d'un carreau, je retrouve une partie claire en haut et une partie sombre en bas et que la lumière d'un carreau bande seule soit plus claire que celle d'un carreau intersection de bande...

je ne sais pas si vous me suivez mais voila les photos...

j'ai encore attendu 2 jours que tout cela sèche bien...
j'ai encore attendu 2 jours que tout cela sèche bien...

8 mise en peinture de la double ligne jaune dans les bandes sombres...(9h30)  :  total ( 28h45 )

c'est l'étape à laquelle je suis et l'expression de patrick " pseudo YAROK" me convient parfaitement pour ce travail...

C'est un travail de chinois!!!!

je ne pensais pas que cela serait aussi long et laborieux et j'adore pourtant la peinture et peindre mais là, même si j'ai trouvé cela amusant au départ...le temps de trouver ma technique et de rechercher la manière de faire mais après, c'est une vrai galère et je sais que le résultat visuel du manteau dépendra pour beaucoup de la qualité de reproduction de ces lignes...alors, un grand soin doit y être apporté et bon, ben, cela fait deux jours que j'aurais dû m'y remettre car il faut bien que je finisse....Alors courage

Mise en peinture.

je me suis fait une palette très simple...avec du jaune un peu plus foncé et du jaune un peu plus clair pour varier en fonction des lumières existantes sur le manteau...en me servant de la palette jaune descrite plus haut dans l'article.

Pinceaux

Là, il ne faut pas rigoler, il ne faut employer que du bon, et du neuf !!!

Pour ce travail très fin j'utilise un pinceau d'une magasin italien qui fabrique ses propres pinceaux...ils le font tous en italie...ce pinceau est un pinceau a poils long taille 0 de la marque fabio poggi de Rôme ( un petit magasin situé juste à coté de la fontaine de trevise..pour ceux qui feraient le voyage).

A défaut j'utilise un prince august martre kolinski serie 110 taille 5/0.

Et bien sûr car pour moi, c'est la rolls du pinceau un  master de la prince august et quand je dit rolls, cela est valable pour la qualité du produit mais aussi pour sont prix qui est excessivement chère...beaucoup trop à mon goût !!!!!  m'enfin....

Technique

les lignes étant volontairement décalées, j'ai d'abord réalisé la ligne centrale ( qui partage la bande foncée en deux), puis la deuxième ligne jaune étant elle aussi une ligne centrale entre le bord gauche de la bande foncée et la première ligne jaune.

j'ai d'abord réalisé les bandes horizontales qui à mon goût au vu des plis du manteau me paraissaient plus facile à réaliser et comme toujours, dans le seul but de me faire la main comme toujours...et face intérieure en premier.

j'ajoute toujours un peu de white à ma peinture mais très peu...juste pour la rendre un peu moins pâteuse et donc l'appliquer avec plus de facilité. lorsque j'ai fait un ligne complète, je prend mon pinceau master que j'imbibe légèrement et je passe mon pinceau ainsi imbibé sur le bord de la ligne jaune afin de faire un bord plus net et de corriger d'éventuelles irrégularités d'épaisseur de traits.
je nettoie et ré imbibe mon pinceau très souvent pour ne pas laisser de trace de peinture jaune sur les carreaux foncés...ce qui gâcherait le résultat...et je répète l'opération sur l'autre coté de la ligne jaune.

nouveauté